Pourquoi choisir Tipsters-pronostics ?

La passion

Un Club de passionnés, par des passionnés, pour des passionnés. Nous sommes les seuls à vous offrir un contenu gratuit aussi qualitatif.

Êtes vous prêt à vivre le meilleur des enseignements relatifs aux paris sportifs ?

  • coaching de nos membres
  • émissions webTV hebdomadaires
  • articles et vidéos strategiques

La technique

Partagez avec nos coachs / tipsters tous sélectionnés pour leurs compétences et leur bilan et devenez un parieur gagnant !

Vous progresserez également sur les réflexes à adopter pour améliorer vos analyses, vos paris personnels et votre suivi tipsters.

  • bankroll management sain
  • analyses précises

Bilans vérifiés

Tipsters-pronostics joue la carte de la transparence : Les bilans de nos tipsters sont tous vérifiés et infalsifiables via la plateforme Blogabet.

Intégrer notre club c'est être serein pour sa bankroll et choisir un investissement fiable à long terme !

  • 100% PINNACLE
  • statistiques et bilans verifiables

Devenir Parieur ?

Que peut vous apporter le Club ?

Chez Tipsters-Pronostics nous avons la volonté de vous faire gagner de l’argent au long terme et pour cela, il vous suffit de suivre les tipsters de l’équipe. Vous ne trouverez pas ici de méthodes miracles, de montantes, de fixed, ou autres stratégies foireuses que vous vendent nos concurrents. Aussi, nous souhaitons vous faire devenir un meilleur parieur, en vous apportant compétences et maîtrise des différentes facettes du betting. Nous sommes une école pour tout parieur débutant, et un réel club pour tout parieur confirmé.

Enfin, sachez une chose, être parieur c’est un travail. Nous vous devons la transparence et l’honnêteté dans nos résultats mais vous vous devez d’être sérieux, respectueux et déterminés! TP c'est une alchimie entre compétence technique et bonne humeur ... un club entièrement composé de parieur initiés que nous accompagnons avec soins.

stratégie

de betting

Notre stratégie est celle du turn-over. Cela signifie faire du volume afin de lisser la variance et tendre vers le long-terme plus rapidement.

En moyenne un tipster classique propose 200 bets à l'année, chez TP nos tipsters principaux sont à plus de 500.

marchés

de masse et bookmakers

Nous parions essentiellement sur des marchés de masse (football, basket) et les places sont limitées concernant les marchés de niche. Notre but, vous faire profiter d’une cote qui ne subira pas de chute!

Ainsi nos statistiques seront aussi les vôtres...

roc

évolution du capital

En moyenne un bon tipster vous fait gagner entre 15 et 25% de ROC par année. Il peut arriver également qu'il fasse une année à l'équilibre voire légèrement perdante. 

Travaillez avec plusieurs tipsters afin de maximiser vos gains et votre ROC !

Preview d'articles proposés dans le Club

Technique, mental, stratégie, tutoriels ... apprenez et évoluez grâce à TP

La VALUE – Paris Sportifs

Le suivi Tipsters : Les 1er réflexes

L’ANALYSE – Paris Sportifs

Les questions que vous-vous posez ?

Attention de ne pas confondre tipsters et parieurs ... un parieur confirmé travaille grâce aux analyses du tipster en suivant ses mises et son BRM afin d'avoir un ROI similaire en fin d'année.

Un parieur confirmé peut suivre plusieurs tipsters sérieux afin d'avoir un ROC plus important et limiter le risque pour son capital... vous connaissez le fameux adage ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier ?

Effectivement il est possible de vivre des paris sportifs, mais il y a différentes aptitudes à maîtriser avant cela :

  • être un parieur gagnant sur le long terme
  • avoir une gestion de bankroll saine
  • avoir un mental sans faille

Enfin, pour arriver à vivre de cette discipline il faut un capital de départ très conséquent. N’oubliez jamais que cela reste un jeu et qu’aucun gain n’est garanti en fin de mois!  Seul le long terme compte.

Donc oui, vivre des paris sportifs est possible, mais attention à ne jamais brûler les étapes !

Pour débuter dans ce domaine il n’y a pas de bankroll minimum. Il vous faudra apprendre ! Et il vaut mieux apprendre avec une petite bankroll pour « se faire la main ».

Pour suivre l’équipe Tipsters-Pronostics, la bankroll minimale de départ conseillée serait de 2000€. Nos mises par rapport à notre bankroll Management vont de 0.25% à 2%, cela vous permet de placer un pari de 5€ (montant minimum à parier sur Pinacle) en cas de mise à 0.25% et de pouvoir suivre 100% des bets proposés.

Si vous avez une bkr inférieure à 2000€, il vous faudra être plus agressif et ce n’est pas forcément ce que nous conseillons.

La value dans le betting

Article rédigé par Vieri, co-fondateur de TP et tipster football.

Le pari sportif est un des rares domaines ou votre réflexion ne doit être basée et uniquement basée que sur le long-terme. Vous ne pouvez réellement vous juger et donc déterminer si vous êtes un joueur gagnant ou perdant que sur un échantillon d’au moins 400/500 paris (voire même plus selon votre méthode).

Déjà, en préambule, battre les bookmakers français de façon professionnelle est strictement impossible (et quand bien même cela le serait, votre manque à gagner serait considérable). L’ARJEL limite les parieurs gagnants à 2 niveaux : à partir d'un certain montant gagné, et d'une régularité dans votre betting, il vous sera impossible de placer la mise désirée (sauf en tabac). En outre,les cotes proposées sur les sites agréés ARJEL (donc BWIN, BETCLIC, FDJ…) sont excessivement bien plus basses que celles que vous trouverez hors ARJEL.

C'est pourquoi en tant que parieurs pros nous vous proposons uniquement les cotes PINNACLE ou SBOBET puisque ce sont 2 bookmakers qui ne limitent pas les joueurs gagnant. Maintenant comment s’y prendre pour être gagnant au long terme ?

 


Analyser et dénicher la value

Chacun à sa méthode mais c'est le but commun de tous parieurs pros.

La value c’est une cote mal estimée/évaluée par le bookmaker. Une cote, c’est simplement un pourcentage de chance donnée pour un événement. Que vous soyez tipster ou simple parieur, cette notion est capitale.

Prenons un exemple avec comme match le fameux classico : Marseille - PSG

  • 1 - Marseille à 4.50
  • N - Nul à 3.50
  • 2 - Paris à 1.55 

Le bookmaker estime donc que la victoire de l’OM a 22.22% de chance de se produire (il suffit de diviser 100 par la cote donnée pour avoir le pourcentage), le nul 28% et la victoire du PSG 64.5%.

Si vous estimez que l’un de ces 3 événements se produirait plus souvent que la probabilité donnée par le book, vous devez alors parier dessus. Si vous estimez que le PSG gagnerait 66% de ses matchs (et donc que la cote devrait être à 1.515) vous devez bet le PSG. Vous avez trouvé votre value, il faut donc miser. Attention par contre de bien évaluer votre cote grâce à vos analyses.

La value reste une notion subjective, ce qui est value pour vous ne le sera pas pour d’autre. Plus vous avez de connaissances, plus vous allez être précis dans votre capacité à fixer votre probabilité (et donc votre cote).

 


Value et état d'esprit.

Une notion primordiale à assimiler est que le résultat n'a aucune importance !

Vous avez trouvé la value donc vous avez DÉJÀ battu le book. Il y a certaines choses que vous pouvez maitriser notamment le fait de bien analyser, de bien choisir votre/vos match(s) et puis d’autres pour lesquelles vous ne pouvez rien : 

Le PSG vient de faire 2-2 à Marseille et vous avez donc perdu votre pari, mais pour autant était-il mal joué ? Vous ne pouviez pas prévoir que Paris allait jouer en marchant, qu’une erreur d’arbitrage allait se produire en votre défaveur…bref, si le match devait se rejouer 100 fois, nul doute que votre bet passerait au moins 66% du temps et qu’il était donc rentable. Le résultat court terme, instantané, ne doit pas avoir d’impact sur votre psychologie, sinon le tilt arrive et ce serait une catastrophe pour votre bankroll.

Afin d’être parfaitement lucide avant de placer un pari, sélectionner vos matchs et fixer vous votre cote. C’est seulement à ce moment que vous irez voir ce que vous offre le bookmaker. Si votre cote est inférieure à ce qu’il vous propose, alors pariez ! Si votre cote est supérieure, passez votre chemin ! Si vous estimez par exemple que le Real Madrid gagnerait 50% de ses matchs face au FC Barcelone (donc une cote à 2), vous allez effectuer un pari statistiquement perdant si vous pariez le real à 1.90 sans réfléchir !

Il est important de procéder dans cet ordre car si vous regardez d’abord la cote donnée par votre book, vous allez forcément manquer de lucidité et vous ferez des erreurs.

Prenons un exemple un peu plus concret. Lors de la prochaine journée de Serie A, la Sampdoria reçoit la Juventus de Turin. A titre personnel et sans rentrer dans les détails (aucune infos sur les absences n’est dispo aujourd’hui) j’estime que cette Samp là pourrait battre la Juventus au moins 16% / 20% du tps. Or, le bookmaker place une cote à 6.98, pour lui, cet évènement se produirait seulement 14% du tps. La value est donc présente, il faudrait donc bet la Sampdoria. Mais n’oubliez pas : la value est strictement SUBJECTIVE !

Sportivement,

Vieri.

 

Le Suivi Tipsters : Les 1er Réflexes

Article rédigé par Vieri, co-fondateur de TP et tipster football.

Cet article va être consacré aux bons réflexes à adopter lors que vous allez décider de vous lancer dans les paris sportifs et précisément sur les réflexes à avoir lors de votre sélection du ou de vos tipsters (personnellement je conseille d’en suivre plusieurs afin de faire travailler votre bankroll au maximum).

 


Le premier réflexe

" y'a le bon parieur et puis y'a le mauvais parieur... "

Souvent, le début de cette aventure-là est truffé de mauvais réflexes. Vous allez suivre n’importe quel tipster dont vous avez l’illusion qu’il vous fera gagner de l’argent au long terme. Bien entendu, certains de vos choix vont s’avérer payant mais d’autre seront catastrophiques et vous aller alors perdre beaucoup d’argent. Vous aurez alors la sensation de ne jamais avancer et même de reculer.

Déjà à mon sens le premier critère de votre sélection c’est le bilan de votre tipster. Evidemment, cela peut paraître une banalité. Alors il faut développer ce point. Personnellement je vous conseille d’éviter les bilans basés uniquement sur betbankroll, celui-ci peut être truqué donc vous n’aurez aucune garantie réelle sur la véracité des chiffres exposés. Certains bilans seront honnêtes et d’autres beaucoup moins.

Voilà pourquoi je vous conseille de ne suivre uniquement que des tipsters qui ont leur site internet (et donc une société) ou alors des tipsters ayant des bilans vérifiés et pour cela, blogabet est LA plateforme parfaite.

Une fois que vous êtes sur des chiffres que vous avez sous les yeux, vous allez vous intéresser au ROI, au nombre de bets, ainsi qu’à l’évolution bankroll. Idéalement, à partir de 400/500 bets vous pouvez commencer sérieusement à suivre un tipster (tout dépendra néanmoins de la cote moyenne de ses bets).

 


Le deuxième réflexe

" le bon parieur, il prend les bets et il parie. Le mauvais parieur il prend les bets et il parie mais.... c'est pas pareil. "

Maintenant il faut regarder sur quel bookmaker il parie. Vous êtes là pour gagner de l’argent et faire fructifier votre capital dans une logique de long terme. Pour cela, et même si ça vous déplaît, seul les bookmakers Pinacle (pinbet88) et Sbobet vous permettront de parier sans être inquiété par une limitation des mises.

Ainsi un tipster avec un énorme échantillon de bet sur « bet365 » n’est pas spécialement recommandé car vous n’êtes pas certain qu’il soit suivable à 100%.

Un tispter se doit d'être suivable à 100% sur des bookmakers qui ne limiteront pas vos mises !

Vous ne le savez peut être pas mais l’offre de pari sur Bet365 (ou 1xbet par exemple) est bien plus grande que celle que vous aurez sur Pinbet ou Sbobet. Ainsi s’il vous propose que des combinés d’over 1.5b  par exemple, vous ne pourrez jamais le suivre et les chiffres de son bilan, aussi brillants soient-ils, n’ont donc que peu d’intérêt. Passez donc votre chemin...

Vous savez que votre tipster parie au moins 90% de ses bets sur pinbet, il est donc suivable. Vous allez passer à l’étape supérieure.

 


Un marché unique ?

faut-il être poète pour être parieur? eehhh Putain c'est l'essentiel ! "

Désormais il faut savoir sur quel sport il parie. Au-delà du sport, c’est le marché que vous devez regarder. Joue-t-il du marché de masse ou du marché de niche ? La marché de masse va vous permettre de suivre votre tipster avec parfois quasi aucune chute de cote. Les liquidités étant plus grande sur ce type de marché, le risque de voir s’effondrer une cote est bien plus faible. Les 5 championnats majeurs de football sont des marchés de masse (Serie A, Premier League…) tout comme la Ligue des Champions. La NBA ou la NHL font également des sports de masse.

Par contre si vous tipster ne parie que la ligue Croate et qu’il est suivi par beaucoup de monde vous n’aurez jamais la possibilité d’avoir la même cote que lui et donc son bilan ne sera JAMAIS le vôtre. On parle alors de marché de niche. Les cotes vont rapidement baisser et l’intérêt de le suivre ou non doit absolument être repensé. Les marchés de niche existent sur des sports ou championnats beaucoup moins médiatisés.

Pour limiter l’effondrement des cotes sur les marchés de niche votre tipster doit limiter ses places !

C’est  d’ailleurs ce que fait Luigi qui propose du Cyclisme. Nous limitons l’accès à ces paris afin d’éviter les chutes de côtes et d’avoir un bilan le plus proche possible de celui de nos membres.

 


D'autres éléments à prendre en compte

Pour continuer d’avoir les bons réflexes, regardez aussi à quel moment il vous envoie ses bets (1h avant le match ou la veille ?). Ainsi que sa fréquence de bets (donne-t-il 40 bets par semaine ou 4 bets ?). Sur quel sport est-il rentable ? (vous pouvez trouver des tipsters sur blogabet ayant un nombre de bets conséquents et qui font du multisport, ce sera à vous de voir sur quel sport ou sur quel championnat ils sont le plus rentable !) Enfin regardez sa stratégie de mise afin de la calibrer à la vôtre et pour cela nous avons rédigé un article qui aide à mettre son suivi tipsters en cohérence.

 

J’espère que cet article vous aura aidé, n’hésitez pas si vous avez des questions.

Sportivement,

Vieri.

integrer le club pour lire d'autres articles de niveau intermediaire !

La value dans le betting

Article rédigé par Vieri, co-fondateur de TP et tipster football.

A la demande de certains membres voici un article qui pourra peut-être vous aider dans votre façon d’analyser un match de football avant de placer un investissement dessus.

 


Les éléments d'une bonne analyse

la recette du succés....

Vous pourrez lire un peu partout qu’une analyse se fait avec un « feeling » : c’est un ressenti instantané que l’on a sur un match. Vous allez de suite avoir un avis précis et vous allez vous jetez dessus et miser.

Ou, qu’une analyse se fait avec les infos dont on dispose le jour J : blessure, conditions climatiques, suspensions…

Enfin qu’une analyse se fait grâce à des statistiques.C'est un outil assez important puisque vous disposerez d’une tonne d’informations sur un match : les overs/unders, les cartons, l’historique…

En réalité ces 3 éléments sont indissociables !

Pariez avec seulement un feeling, en ne prenant en compte que les infos, ou alors en ne se basant que sur une statistique…. c’est courir à sa perte. Avoir un feeling c’est très bien, c’est sans doute même le point de départ de pas mal d’analyses, mais il faudra y confronter les infos dont vous disposez et éventuellement les statistiques. N’oubliez pas que pour être gagnant il faut établir sa cote pour vérifier que nous n’effectuons pas un pari perdant au long terme. S’il y a value alors on mise, sinon on passe son chemin.

Pariez seulement au feeling c’est négliger cette étape-là qui est pourtant FONDAMENTALE ! Me concernant, la donnée que j’utilise le moins c’est la statistique. Pourquoi ? Car votre analyse ne doit, à mon sens, ne jamais s’appuyer sur une stat, par contre une stat peut appuyer votre analyse. La limite d’une statistique c’est qu’elle vous donne une info sur un/des évènement/s passé/s à un instant T. Le football est tout sauf une répétition d'événements. Alors si vous comptez jouer un under car l’under se produit 65% du temps sur le match que vous avez choisi c’est occulter plusieurs facteurs : le style de jeu des équipes, l’enjeu sur le match, le profil des joueurs… Par contre si vous savez que les 2 équipes en question ont un style défensif et plutôt rugueux, alors la stat vous appuie et vous pouvez miser SI vous y trouvez une value.

 


Analyse et Dynamique

la dynamique : la cerise sur le gâteau !

Maîtriser les 3 éléments (feeling, info, stat) est nécessaire par contre il en manque un autre bien plus important : c’est la DYNAMIQUE.

Si vous voulez devenir gagnant avec vos propres paris, il y a une seule façon de le devenir. C’est de regarder les matchs, prendre des notes (au moins de manière mentale) et tout retenir pour le match d’après. Seuls les passionnés pourront le faire car cela demande un temps considérable.

Mais qu’est-ce qu’une dynamique ? Une dynamique à mes yeux, ce n’est pas seulement l'enchaînement des résultats d’une équipe. Bien au contraire même ! Une dynamique c’est le contenu d’un match. Voilà pourquoi il ne faut jamais se fier qu’au résultat mais avoir regardé et visionné le match d’avant de l’équipe que vous comptez jouer. Par exemple ceux qui ont vu joué Man. Utd à WBA ont-ils impressionnés par le niveau de jeu des Red Devils ? Cela ne laissait il pas présager une période de moins bien pour eux ? Ceux qui ont vu jouer la Roma contre la Juve, ont-ils trouvé la Roma catastrophique ou ont-ils plutôt pensé qu’arracher le nul n’aurait pas été immérité ?

Ainsi, on peut dire qu’un résultat ne fait pas une dynamique. la victoire de Man Utd ne laissait rien présager de bon alors qu’il y a de bonnes chances que la Roma nous montre un bon visage lors de son prochain match malgré sa défaite lors du match précédent.

C’est vraiment pour cette raison que seul le visionnage des matchs vous donne la meilleure information possible pour le match d’après. Evidemment, une équipe faisant un super match dans son contenu peut littéralement s’effondrer sur le match d’après mais quelque part, cela ne dépend pas de vous. L’unique information dont on disposait (pré-match) c’était le contenu super intéressant que nous avait offert cette équipe lors de sa rencontre précédente ! Il vous faudra procéder de la même manière pour l’adversaire afin d’être encore plus précis dans l’estimation de votre cote.

C'est ce que j'appelle : la confrontation des dynamiques et cela aide à poser l'équation du match.

Voilà j’espère que cet article vous aidera à mieux analyser vos matchs !

Sportivement,

integrer le club pour lire d'autres articles de niveau avancé !

HAUT